Accueil / Agenda / Sorties & loisirs en page d'accueil / 07/07 > 31/10/18 Expo | Trésor du Musée d'art de Pékin

Prince Chun Qin, Montagne et eau, rouleau sur papier, (c) Musée d'art de Pékin

 

Zhang Daqian, Figure féminine, papier, 2,67 x 0,96 m, coll. Musée d'art de Pékin

 

Du 7 juillet au 31 octobre 2018, Musée des beaux-arts de Gaillac

 

EXPOSITION

Trésors du Musée d'art de Pékin,

"Au coeur des montagnes et des eaux - l'Art de la vie des Lettrés chinois du XVIIe au XXe siècle"

 

Cette exposition, à caractère exceptionnel réunissant quelques 140 peintures et objets du XVIIe siècle au début du XXe siècle, dont la plupart sortant de Chine pour la première fois, est un des grand rendez-vous culturels de l’été 2018. Ce sont en effet des chefs d’œuvres de l’art chinois qui seront présentés à  Gaillac jusqu’en novembre 2018, dans un musée ayant entièrement fait peau neuve pour l’occasion. Qu’il s’agisse des calligraphies, des peintures, et des objets d’art exceptionnels par leur rareté et leurs dimensions (rouleaux de plus de 13 mètres) ces œuvres ont toutes été réalisées par des peintres de grande renommée tels les empereurs eux-mêmes.
Cet événement trouve naturellement ses racines dans notre cité millénaire grâce à la personnalité éminente d’Antoine Gaubil qui rappelle les liens que Gaillac a entretenus avec la Chine depuis le XVIIIe siècle.
Antoine Gaubil, né à Gaillac en 1688,  fut en effet l’un des grands scientifiques français au service de la Chine au XVIIIe siècle. Jésuite, mathématicien, géographe, astronome, linguiste, il fut l’un des premiers sinologues et laissa de très nombreux ouvrages sur l’histoire des peuples et des dynasties chinoises qui firent connaître cette civilisation en Occident. Familier des princes et des empereurs à la cour impériale, curieux de toutes les sciences et de tous les arts de la Chine, il fréquenta de nombreux artistes et lettrés durant son long séjour à Pékin où il s’éteint en 1759.
L’exposition, à travers  les thématiques de la calligraphie, des paysages, de la présence humaine dans le paysage et de l’évocation de l’univers de la nature s’attachera à montrer comment cet art s’inscrivait dans un univers intellectuel très riche où la philosophie,  la religion et la culture occupaient une place essentielle.
Ainsi « Trésors du Musée d’art de Pékin : l’art des lettrés de la dynastie des Qing à la République » se veut une évocation de la peinture et de l’art de ces artistes au travers d’œuvres et d’objets qui peuplaient leurs ateliers et qui étaient en eux-mêmes plutôt des supports de réflexion que de représentation.

 

Tarif : 9 €, réduit 7 €

Gratuit - de 12 ans

 

Toutes les informations sur l'Expo en un clic

 

Billetterie

 

A consulter :

- le dépliant

- le dossier de presse