Accueil / ECONOMIE / L'ARTFRICHE

> L'ARTFRICHE

L'art s'en fiche !


 

Il s'affiche partout oùi il se fraye un chemin. Il adore particulièrement ces brèches créées par la ville qui s'étire et se transforme au gré des nouveaux modes de consommation.
 Entre les boutiques animées, des vitrines qui paraissent sans vie, ne demandent qu'à servir d'écrin aux artistes audacieux.
 Voilà qu'ils ont à leur disposition une mini galerie privée pour exposer une oeuvre, un micro-musée pour se présenter, une loupe posée sur leur mode d'expression.
 Faites quelques pas, continuez à déambuler et découvrez l'univers d'un autre artiste qui habite temporairement l'espace vitré d'un commerce disparu.
 Plusieurs étapes jalonnent la ville d'un art qui file son chemin comme autant de mailles destinées à lier le passé et l'avenir du centre-ville.
 Cette initiative doit ouvrir des fenêtres sur la création, qu'elle soit artistique, commerçante ou artisanale, pour favoriser un élan et donner un nouveau sens à l'espace urbain.
 C'est grâce à l'enthousiasme des propriétaires de ces lieux que ce projet a vu le jour, qu'ils en soient remerciés.
Demain, le coeur des villes sera à la fois dédié à la qualité des commerces , à la diversité des services et à l'agrément culturel.
Tentons ensemble l'expérience !


 

 

 a ger 2017 gaillac actu       artfriche2 2017 gaillac act

 

                                AVANT                                                                           APRES     

 

Peut-être l’aurez-vous noté en flânant rue du Château du Roi : derrière la vitrine du 64, des œuvres d’art ont délogé la poussière et les toiles d’araignée qui s’étaient depuis trop longtemps approprié le décor.
En s’installant pour 3 mois dans la vitrine de ce local déserté, l’artiste peintre Michel Ger a donné le 20 novembre le coup d’envoi officiel du projet « L’Artfriche », développé en partenariat par la Ville de Gaillac et Gaillac-Graulhet Agglomération dans le cadre du Plan d’action commerce territorial (PACTe).


A ce jour, sept artistes ont investi autant de vitrines sur un parcours allant de la rue Portal à celle du Château du Roi pour en faire des galeries d’exposition.


But de l’opération : rétablir la qualité esthétique du linéaire marchand du vieux Gaillac pour rendre la rue plus attractive auprès des passants, des propriétaires, des commerçants, mais aussi attirer l’œil d’éventuels porteurs de projets.

  

Les 7 artistes:

 

Focus sur Michel GER Artiste peintre tarnais, Gaillacois depuis plusieurs générations.

Il peint depuis plus de 25 ans et expose régulièrement  en groupe ou seul dans le périmètre tarnais .Tout a commencé dans la pizzéria « le griffoul » où l’on peut voir mes deux premières fresques sur Venise.
Ma technique est celle du couteau sur toile avec des acryliques. J’aime la rapidité de séchage de cette technique et la possibilité de racler, gratter ,empâter, ou au contraire ajouter des glacis façon aquarelle qui donne à mes toiles du mystère et de la profondeur .
Je n’ai pas de formation artistique mais je suis curieux et observateur. J’ai toujours gardé mon âme d’enfant et suis prêt à m’émerveiller que ce soit devant une œuvre d’art que devant une simple fleur ou dans les dessins éphémères crées par les nuages. J’aime autant la ville et son agitation que le calme mélancolique d’une plage d’océan. Je crois que simplement j’aime la vie et ce qu’elle nous offre .Et surtout l’art sous toutes ses formes et dans toutes ses époques et en hommage et référence je vous cite Jean d’Ormesson : « Nous pouvons très bien vivre sans art mais nous vivons beaucoup moins bien ». C’est une excellente ligne de vie.
Pour me contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et michelger.ultra-book.com

Michel Ger, peintre   http://michelger.ultra-book.com/accueil

 

 

ger 2018 gaillac actu

 

Focus sur Marcelo Carpaneto, sculpteur

"Né en 1953 à Buenos Aires – Argentine. Ma scolarité s'est arrêtée à l’âge de 14 ans. A cette époque j’ai commencé la sculpture en tant que candidat libre dans une école d’arts appliqués, et me suis passionné par le modelage
Je suis arrivé en France en 1978, fuyant la dictature qui rendait le quotidien impossible.
Je fabrique alors, tour-à-tour, des bijoux et des marionnettes pour gagner ma vie.
Auprès d’un voisin Compagnon du Devoir j’ai appris les rudiments de la taille de pierre pour pouvoir m’en servir en sculpture.
Après la restauration d’une chapelle romane, j’ai monté avec un associé, à la fin des années 80, une entreprise de restauration de monuments historiques. Ce contact avec la pierre, m’a fait renouer avec ma première passion la sculpture.
A partir de ce moment-là,  la pratique du volume ne m'a jamais quitté.
Depuis ces retrouvailles, j’ai abordé sans retenue toutes les techniques qui s’y rattachent, La sculpture sur pierre, Les modelages terre plâtre et stuc, le travail de fonderie ; la ciselure et les patines, Le statuaire en terre cuite, Le moulage sous toutes ses formes, La mise-au-point et les agrandissements
Toute cette expérience m’a permis de  gagner ma vie comme sculpteur.
Je suis affilié à la Maison des Artistes à partir de 2000.  J’ai travaillé pour des ateliers de tailleurs de pierre, des fonderies d’art. J’ai réalisé des commandes pour des particuliers ou des collectivités. Et je transmets ce que j'ai appris dans des cours particuliers ou des stages.
Mon travail a comme élément fondateur le bois, soit flotté soit mort, il sert de base pour la construction de mes sculptures (actuellement des masques imaginaires). Ensuite vient un long travail de moulage et de finition pour arriver au bronze.
La nature parle une infinité de langages pour créer du beau. Ces écorces, ces bois flottés, ces morceaux singuliers, sont pour moi comme des mots épars. J’essaie de former des phrases avec mon langage limité, en essayant de préserver leur beauté originelle.
Quand les mots ne suffisent pas, l’œuvre artistique porte alors la parole. Je n’ai pas de prétentions formelles à part celle d’agencer des pleins et des vides et d’offrir des réceptacles où l’ombre et la lumière se répondent. Une révélation esthétique m’incite à suspendre mon geste intuitivement dans un moment ou tous les volumes me paraissent justes, pour ne pas dénaturer la fraîcheur de ces émotions.
A partir de là tout est possible"
Marcelo Carpaneto

 

Marcelo Carpaneto, sculpteur  http://www.marcelo-carpaneto.com/

 

 

Focus sur Olivier Bonnelarge, artiste peintre
Né à Paris en 1963.
Je débute ma carrière à Paris dans la réalisation ornementale en tant que staffeur-ornemaniste et stucateur pour des travaux de restauration (corniches, rosaces, ornements de style.) au Louvre, Palais de l’Élysée, Cirque d'hiver, Bibliothèque Nationale ou encore au Grand Palais. Je quitte Paris en 1997 pour m'installer à Bordeaux où j'intègre une formation de décorateur et scénographe à l'institut de Design et d'Aménagement d'Espaces (IDEAE Bordeaux) Je présente mon mémoire pour le Centre National de Théâtre de Paris pour leur retour au Festival de théâtre d'Avignon en 1999. Diplômé, en 2000 j'intègre une enseigne Toulousaine en tant que responsable du secteur décoration et communication visuelle. En 2006, je décide de me consacrer entièrement à la peinture, que j'ai toujours pratiquée. En 2007, je crée «L'Autre Atelier», en tant qu'artiste peintre indépendant et dispense désormais des cours de dessin et de peinture en parallèle de ma production artistique que j'expose régulièrement. Dans le cadre des cours d'Arts Plastiques que je donne, j'interviens au sein de structures comme des MJC, clubs de peinture, associations, école primaire, cours particuliers et avec des publics divers valides et handicapés, adultes, adolescents, enfants. L'Art n'a de sens à mes yeux, que s'il est partagé.

 

BONNELARGEBONNELARGE1bonnelarge 2018 gaillac actu

 

Olivier Bonnelarge, peintre.  https://www.atelier-olivierbonnelarge.fr/

 

 

Focus sur Françoise Marc Villeneuve, artiste peintre et céramiste qui vit à Albi
Dés son enfance Françoise Marc Villeneuve est initiée à la peinture, au modelage dans l’atelier de son père peintre et sculpteur JEAN - MARC; elle y rencontre de nombreux artistes qui contribuent également à sa formation aux arts plastiques. Après des études littéraires, elle s’oriente vers les Arts. - En 1974 et 1975 elle suit des cours de céramique et poterie chez plusieurs potiers en France et à l’étranger (Au Canada:Atelier André Turpin Vieux Montréal, Maurice Savoie Longueil, puis en France: Atelier Dieulefit Drome, Pierre Mestre La Borne Cher.)
Souvent primée, elle refuse de faire état d’un quelconque palmarès. Ses créations figurent dans des collections privées en France bien sur, mais aussi au Japon, Canada, Angleterre et Italie.
- Illustratrice depuis plusieurs années, son oeuvre s’appuie sur un graphisme rigoureux ou se mêlent animaux et personnages naïfs. D’inspiration poétique les illustrations de Françoise s’inscrivent dans une fête joviale et colorée,empreinte d’une liberté quasi enfantine qui fleure bon un univers sans frontière. Personnages et animaux partagent de mêmes aventures, les fleurs protègent les maisons, les papillons sont jardiniers, pour que le rêve se concrétise au seuil d’un imaginaire devenu réalité par la magie d’un voyage extraordinaire. » « Ses toiles sont pleines de fleurs,de chemins aux tracés inextricables qui vont d’enchantement en enchantement parmi ce qui est simple et essentiel ». Son univers Céramique , tout aussi gai et coloré où se mêlent moutons , chevaux , poules ou lapins malicieux, traités en terres vernissées, marbrées ou grès émaillés nous raconte son enfance champêtre. « Les hérissons trapus,cochons rondouillards ou chèvres ventrues affichent des yeux curieux et interrogateurs. Gentilles,rieuses,ces créatures de terres marbrées et colorées d‘oxydes éveillent la sympathie des animaux familiers . Il y a de l’humour et de la tendresse dans ce bestiaire. »

 

artfriche3 2017 gaillac act villeneuve 2018 gaillac act

 

Françoise Marc-Villeneuve, peintre & Céramiste

 

Focus sur Jean-Marie CHAUVAT, artiste sculpteur
« J’aime sculpter le bois, surtout le Noyer mais aussi la pierre en particulier la pierre de Talc et la pierre de Cahors.
Je me laisse inspirer par les formes que m’offre la nature, les branches, les pierres brutes que j’interprète toujours avec un sens figuratif.

Tout à commencé en 1996 en modelant l’argile, sous l’égide de Monsieur René Barbier. J’ai ensuite abordé la sculpture sur pierre avec « Mamic » (Madame Fournier), puis travaillé le bois avec Jean-Paul Bourrens jusqu’en 2000, année de son décès.
Ce parcours m’a incité à créer mon atelier de sculpture à Gaillac, accueillant des élèves venu de tout le département et j’expose régulièrement mon travail depuis une dizaine d’années lors d’expositions régionales.» Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

artfriche1 2017 gaillac act chauvat 2018 gaillac actu

 

Focus sur Fabienne Le Bourgeois Beneitez, peintre

  https://www.atelier-fabienne-le-bourgeois-beneitez.fr/

 

beinetez artfriche gaillac 2018 actu

 

 


Focus sur Patrick Bettin, peintre

 

 

Suivez toute l'actualité de l'Artfriche sur la page FB : : https://www.facebook.com/l.artfriche

 

Article paru dans la presse

http://www.letarnlibre.com/2018/01/11/6805-artfriche-affiche-vitrines-gaillac.html

 

 

Pour plus d'information contact :

Valérie JOVE-POIBEAU

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.