Accueil / Agenda / Culture / Jean Calvet

jean-calvet gaillac

 

Maire de Gaillac, député socialiste, historien, écrivain, conservateur du château du Cayla à Andillac, fondateur du musée du Parc de Gaillac

 

Jean Calvet a été maire de Gaillac pendant une longue période, de 1919 à 1959, sauf de 1941 à 1945, quand le gouvernement de Vichy le révoqua. Chrétien-démocrate, il est marqué par l’influence directe de Marc Sangnier, fondateur du « Sillon ». Courageux soldat, deux fois blessé, Jean Calvet a évoqué cette période de sa vie dans À la sueur du front (1920) et Avec les morts (1922).
De 1928 à 1932, il est député socialiste du Tarn. Ayant réussi à faire acheter le château du Cayla par le département, il devient en 1936 conservateur du musée des Guérin qu’il organise et remeuble.

 

 

Pour en savoir plus...

 

Sources

À la sueur du front. Jean Calvet. Gaillac, 1920.

Avec les morts. Jean Calvet. Gaillac, 1922.

Fond Calvet. Archives municipales de Gaillac, 11 S 1-11 S 3.

 

Bibliographie

Jean Calvet (1889-1965) : l’histoire d’un idéaliste gaillacois. Cynthia Maltagliati. Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine, Toulouse-Le Mirail, 2004.

 

Sitographie

Sur le château-musée du Cayla : http://musees-departementaux.tarn.fr/index.php?id=cayla-presentation