Accueil / CULTURE / Musées / Culture / Archéologie

 

> Archéologie 

 Les collections archéologiques comptent plus de 500 objets des époques préhistoriques, protohistoriques et antiques.

 

Biface

 

Hache celtique, cliché Raynaud photo

 

Les fonds préhistoriques sont constitués d’outils provenant essentiellement du Sud-Ouest. Ils ont pour origine principalement les grottes de Dordogne – Philadelphe Thomas connaissait Édouard Lartet – et de Gaillac, notamment une belle série de haches de pierre. Il est également à noter l’existence d’une série de dents, mâchoires et crânes d’animaux collectés au XIXe siècle par Philadelphe Thomas dans les «cavernes» régionales, dont Bruniquel. La collection protohistorique est formée de tessons de poteries locales trouvées à la surface du sol.

lll

Momie égyptienne, cliché Raynaud photo

 llll

Les fonds antiques sont d’origines et de provenances diverses. La collection Philadelphe Thomas se concentre sur le Gaillacois en particulier Montans, sans doute en lien avec Élie Rossignol. Dans la deuxième partie du XXe siècle, Guy Pons a collecté des éléments de poterie à Candastre, commune de Gaillac. Une série de quelques objets a été rapportée de Carthage par Henri de Lacaze-Duthiers lors des fouilles archéologiques effectuées dans la deuxième partie du XIXe siècle. Des éléments égyptiens et romains orientaux pourraient s’y rattacher. Par ailleurs, une momie égyptienne est présentée dans les salles du Muséum.