Accueil / Agenda

> Agenda

souscription abbaye saint michel de gaillac actu

 

Appel aux dons : souscription ouverte

 

TRAVAUX ET BÂTIMENTS

Il faut sauver l'abbatiale de Gaillac !

 

L'abbatiale Saint-Michel de Gaillac, classée monument historique en 1840, est en péril. Elle prend l'eau de toutes parts (par la toiture et par le sol), ce qui a dégradé les enduits intérieurs et les peintures. Les derniers travaux datent de 1977.

 

La municipalité veut sauver l'édifice en lançant un grand programme de restauration. Les travaux ont débuté en 2016. Objectif premier : mettre l'église hors d'eau et hors d'air. La rénovation totale (vitraux, orgue, mobiliers, structure) coûtera 7 millions d'euros. Plus de la moitié sera subventionnée, mais ce ne sera pas suffisant.

 

La mairie fait donc appel aux dons via la Fondation du patrimoine. Il faudra plusieurs années de travaux pour que l'abbatiale, monument le plus visité de Gaillac, retrouve son éclat.

 

Télécharger le bon de souscription

 

Pour en savoir plus : voir le reportage de France3 Tarn

vide grenier generique gaillac

 

 

 

Tous les 3èmes dimanches du mois, place de la Libération, de 8h à 18h

 

FOIRES & MARCHÉS

Puces, brocante

 

Tous les 3èmes dimanches du mois retrouvez la soixantaine d'exposants pour un marché aux puces et une foire à la brocante. Chinez, fouinez pour découvrir des trésors cachés et profiter d'une petite balade dominicale.

 

Gratuit

 

culturama 7 2017 gaillac actu

 

 

 

 

culturama6 2017 gaillac act

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute l'année

L'AGENDA DE VOS SORTIES CULTURELLES

 

CULTURAMA

 

L'incontournable de vos sorties : découvrez le CULTURAMA

Edité tous les 2 mois, vous pourrez y retouver toute la programmation

culturelle du Service Culture & Patrimoine mais également les

animations de la MJC, des associations gaillacoises, de la Médiathèque

et les rendez-vous incontournables de la ville.

 

Le Culturama est disponible gratuitement à l'Espace Culture & Patrimoine,

80 place d'Hautpoul, dans les Offices de Tourisme et chez vos commerçants.

 

 

 

Avril / Mai 2017

 

Découvrez le culturama en un clic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Février / Mars 2017


 

Découvrez le culturama en un clic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

atelier croquis adulte actu gaillac

 

A partir de dimanche 26 février 2017, Les trois musées, 15h

 

ATELIERS

Croquis adulte aux musées 

Animés par Sarah Duvignau

 

Cet atelier vous propose de regarder autrement des œuvres, de les décortiquer et de retranscrire au trait ce qui vous touche.
Sarah Duvignau, diplômée de l'ENSBA* de Lyon et animatrice en Arts plastiques depuis 7 ans vous accompagnera dans l'apprentissage des bases techniques (lignes de construction, proportions, volumes...).
Vous maîtrisez déjà les bases et le dessin n'a plus de secret pour vous ? Le croquis vous permettra de libérer votre geste et d'affirmer votre style personnel.

Chaque séance est organisée autour d'un thème et/ou d'une exposition temporaire et se déroulera dans l'un des 3 musées de Gaillac. Plusieurs techniques seront abordées (fusain, pastels secs, crayon, stylos-feutre...). Le matériel est fourni à l'exception du papier. Veuillez vous munir d'un carnet de croquis (au minimum format A4/90g avec un support rigide) et de votre outil préféré si vous le souhaitez.

 

Programme février-juin (tous les derniers dimanches du mois) 

  • Dimanche 26 février 2017, Musée des beaux-arts, Le paysage

  • Dimanche 26 mars 2017, Muséum d’histoire naturelle, En noir et blanc, encre de chine et feutre

  • Dimanche 30 avril 2017, Musée de l'abbaye, L'architecture,

  • Dimanche 28 mai 2017, Musée des beaux-arts, Autour de l'exposition de Régis Minois, le geste

  • Dimanche 25 juin, Muséum d'histoire naturelle, Observation botanique (jardin du Muséum et reconstitution des jardins de l'Hortalisse)

 

Tarif :15 €, matériel fourni

Inscriptions au 05 63 81 20 26

 appel projet sdl 2017 actu

 

Création de la scénographie du Salon du livre de Gaillac

 

APPEL A PROJET

"Dans l'univers de Charles Perrault"

 

La Ville de Gaillac développe depuis près de 5 ans une saison culturelle rythmée par des temps forts tels que le Salon du Livre dont la 22è édition aura lieu les 7 & 8 octobre. Sa programmation, pluridisciplinaire, est destinée aux publics jeunes et adultes. La saison culturelle est enrichie par la présence tout au long de l'année d'artistes en résidence.

 

La Ville de Gaillac a décidé de lancer un appel à projet autour de la création de la scénographie du prochain Salon du Livre. Le candidat retenu investira la résidence d'artistes Antonin Artaud pour une durée de 60 jours qui s'échelonnera du mois de juillet à octobre 2017.

 

Le jury choisira l'artiste en fonction de son parcours, de ses réalisations passées et de la pertinence de sa proposition d'un point de vue artistique et technique (cohérence par rapport aux moyens fournis, adaptation au contexte environnemental...)

 

Il sera prévu pour l'artiste lauréat :

- une enveloppe forfaitaire de 4000 € pour la création de la scénographie, outillage et matériel compris.

- une participation forfaitaire aux déplacements, à raison de 0,25 € du kilomètre à partir du lieu de résidence de l'artiste, ou le remboursement des transports urbains (train. bus ...)

- un lieu de résidence et d'hébergement pour les 60 jours de création.

- une enveloppe destinée à la restauration de l'artiste de l'ordre de 450 €, soit 10 € par jour de résidence.

 

Lire le cahier des charges

 

Téléchargez le dossier de candidature

 

Objet de la résidence :

 

Première manifestation culturelle sur le territoire, l'objectif prioritaire est d'impulser une jeunesse artistique et littéraire tant sur le fond que sur la forme au Salon du Livre.

Le Salon a déménagé et a investi la palce d'Hautpoul, en plein coeur de la ville. Nous y avons recréé un village littéraire. Véritable festival, il paraissait important d'apporter au Salon du livre une dimension pluridisciplinaire, en y intégrant des arts de rue : spectacles vivants, accompagnés d'une scénographie spectaculaire.

Cette scénographie a pour objectif d'attiser la curiosité, de favoriser les rencontres, flâner au coeur des livres et des auteurs, de plonger le public dans l'univers des contes de Charles Perrault pour l'année 2017 (Cendrillon, Bare-Bleue, Riquet à la houpe, Peau d'Ane, le Chat Botté, Chaperon rouge) mais aussi d'interpeller les non-initiés à l'art et la lecture.


Date limite de dépôt des dossiers : mercredi 10 mai 2017

 

Renseignements & contacts :

Mairie de Gaillac

Pôle Culture & Attractivité

Projet de scénographie du 22è Salon du Livre

70, place d'Hautpoul

81600 Gaillac

05 63 81 20 14

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

 

(c) Claire de Virrieu

 

 

 

LOGO Fondation Jardin MajorelleLogo Fondation PierreBerge-Yves Saint Laurent

 

Du 20 mai au 17 décembre 2017, Muséum d'histoire naturelle

 

EXPOSITION

Le Jardin Majorelle

Photographies de Claire de Virrieu

En partenariat avec la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent et la Fondation Jardin Majorelle, dans le cadre du festival Cinéfeuille

 

             « Claire de Virieu vit depuis toujours une liaison étroite avec les jardins. Elle les connaît, les aime et leur pardonne tout. Capable
de passer la nuit, lovée au milieu des plantes, elle les surprend,les réveille, et ne les quitte pas de l’œil.
Son œil justement voit tout. Depuis longtemps déjà, Claire de Virieu célèbre avec talent les noces de la photographie et de la
botanique.»

Pierre Bergé, Paris, le 5 octobre 2010


Le Muséum propose une exposition consacrée au Jardin Majorelle vu par Claire de Virieu, photographe de jardins et de
paysages reconnue au niveau international. Ce jardin remarquable est l’œuvre édifiée pendant quarante
ans sur un terrain acquis en 1923 à Marrakech par le peintre Jacques Majorelle. Celui-ci est également le créateur en ce
lieu du fameux bleu éponyme. Fils du célèbre ébéniste Louis Majorelle cofondateur de l’école de Nancy avec Émile Gallé, il
étudie l’architecture puis la peinture à Nancy et à Paris.Yves Saint Laurent et Pierre Bergé découvrent le Jardin
Majorelle qu’ils achètent en 1980 le sauvant ainsi de la destruction. La Fondation Majorelle a pour but de sauvegarder
ce patrimoine écologique, historique et culturel. Le Jardin Majorelle, désormais l’un des endroits les plus visités du Maroc,
est depuis 2010 propriété de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent


Entrée libre

 

Autour de l'exposition


Jeudi 18 mai Pause café, pause musée | 12h45 | 2,50€, café offert 

Vendredi 19 mai | Rencontre avec l'artiste suivie du vernissage de l'exposition 17h | 

(c) Wiktoria Wojciechowska

 

 

 

 

 

Du 20 mai au 31 août 2017, Muséum d'histoire naturelle

 

EXPOSITION

Wiktoria Wojciechowska

Photographies, dans le cadre du festival Cinéfeuille 

 

Tout juste sortie de l’Académie des Beaux-arts de Varsovie, cette jeune photographe polonaise a déjà obtenu le prestigieux Oskar Barnack Newcomer Award 2015.
Lauréate du concours photo 2016 de la Ville de Gaillac, elle séjournera à la Résidence d’artistes Antonin Artaud en mai 2017 autour du thème « Du Jardin Persan au Jardin Occitan, une histoire d’eau » thème de la prochaine édition du festival Cinéfeuille. La présentation de ses œuvres se dévoilera pendant tout l’été tant au Muséum d’Histoire Naturelle Philadelphe Thomas qu’en extérieur sur la place de Libération.

 

Entrée libre

 

Autour de l'exposition


Jeudi 18 mai Pause café, pause musée | 12h45 | 2,50€, café offert 

Vendredi 19 mai | Rencontre avec l'artiste suivie du vernissage de l'exposition 17h | 

 

Plan de Gaillac en 1562

 

 

expo hortalisse 2 actu gaillac

 

 

Du 20 mai au 17 décembre 2017, Muséum d'histoire naturelle

 

EXPOSITION

L'Hortalisse ou les jardins dans la ville

 

Gaillac possède depuis sans doute la création de l’abbaye Saint-Michel, un quartier dévolu à la culture maraîchère, aux primeurs et à des spécialités locales : ail, oignons, pastel….Autant de cultures qui évoluèrent au cours des siècles et façonnèrent tout un quartier qui s’est développé à l’est de la ville. Celui-ci a profité d’une bonne exposition et d’une alimentation en eau très exceptionnelle. L’homme au cours des siècles a su en tirer parti et la ville conserve encore beaucoup de traces de ces siècles d’activité maraichère. On peut y trouver encore jardins en lanières, murs de limites, et aménagements hydrauliques savamment déclinés à partir de sources abondantes dont l’eau captée et stockée dans des bassins était puisée au moyen de bascules en bois dont certaines sont encore conservées, avant d’être acheminée par des réseaux de petits canaux jusqu’ aux parcelles les plus éloignées. Ce quartier qui a eu en son temps sa vie propre comme ses fêtes et ses traditions, témoigne encore aujourd’hui par bien des aspects de ces temps qui ne sont pas tout à fait révolus. Le muséum propose de redécouvrir une reconstitution d’une partie de ces aménagements hydrauliques originaux et de l’histoire de ce quartier.

  

Entrée libre

pcpm parc foucaud actu gaillac

 

Jeudi 1 juin 2017, Musée des beaux-arts, 12h45

 

PAUSE CAFÉ, PAUSE MUSÉE

Le parc de Foucaud

Par Bertrand de Viviés, conservateur et Bernard Huet, jardinier paysagiste

 

C’est à la famille de Foucaud que l’on doit au XVIIème siècle la création de ce jardin. A l’occasion de cette ballade, vous découvrirez l’architecture paysagère de ce parc. En passant par les allées ombragées de grands arbres remarquables, vous apercevrez un savant système hydraulique qui alimente les grands bassins du sud.
 

 

Tarif  : 2,50 €, café offert

oeil ecoute 2017 gaillac ac

 

Jeudi 1er juin, salle de spectacles, 19h


TOUT PUBLIC DANSE CONTEMPORAINE

"L'oeil écoute le corps parle"

Rencontres départementales danse à l'école et au collège

 

L'oeil écoute, le corps parle est le pari proposé aux 135 classes primaires et collèges du département du Tarn :

Aller dans tous ses sens, plonger dans les univers poétiques des artistes, suivre leur cheminement, mieux comprendre les secrets de fabrication de leur oeuvre, et pouvoir faire ce que dit Aragon "Je danse au milieu des miracles".

 

Tout au long de l'année scolaire, près de 40 classes de la circonscription de Gaillac suivent un parcours danse avec leurs enseignants, assistent aux spectacles, rencontrent des artistes et des oeuvres et inventent.

 

Ils présentent le fruit de leurs travaux aux rencontres aux côtés d'artistes invités.

Cette saison Dominique Rebaud, Patricia Karagozian, Sylvain Huc, les treize danseurs de la formation Coline dirigée par Bernadette Tripier sont les artistes associés mêlant la danse aux autres arts : poésie, musique, arts plastiques.

 

Ce programme est co-construit par la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l'éducation nationale), l'ADDA du Tarn et la ville de Gaillac.

La mairie de Gaillac accueille une étape des Rencontres, permet la résidence de compagnies pour créer leur spectacle à la Maison des Artistes, soutient la rencontre et les ateliers de pratique des artistes dans les classes.

 

 

Durée : 1 h

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

En partenariat avec l'ADDA du Tarn

Renseignements : ADDA du Tarn 05 63 77 32 18